Le Moment Présent… Pas le temps!

Le Moment Présent… Pas le temps!

Comme le vieil adage le dit si bien : Métro, Boulot, Dodo! De toute évidence, la société dans laquelle nous évoluons pousse les familles à sans cesse penser, planifier et analyser. Tout un contrat après une journée de travail… lorsque cela ne la chevauche pas!

Je ne vous cacherai rien en vous disant que les différents intervenants de la santé sont face à des gens épuisés et anxieux. De plus, lorsque les gens se retrouvent en arrêt de travail, souvent, ils affirment vivre un manque d’appui de la part de l’employeur. Ils se sentent même jugés par leur entourage. Rien pour se remettre sur pied; comme gouffre, on ne fait pas mieux! Étant constamment emmenés à nous tourner vers les exigences de la vie, est-il réaliste de vouloir mettre fin à ce cercle vicieux?

Force est de constater que nos enfants semblent en être eux-mêmes victimes.  En effet, selon Tina Montreuil, chercheuse à l’Université McGill, on verrait un nombre croissant d’enfants ayant un trouble dépressif, un trouble anxieux ou une anxiété généralisée.  Mme Montreuil fera référence  également au rythme effréné de la société laissant peu de place à l’épanouissement de l’enfant. Tina Montreuil a donc développé un programme adapté aux enfants de 6 à 12 ans et offre des ateliers au sein des cours d’éthique et de culture religieuse dans  quelques écoles primaires.  Elle y intègre des exercices de yoga, de pleine conscience, de respiration profonde et de relaxation. Elle soutient que ces concepts à la mode sont beaucoup plus qu’une mode; étant validés par la science, ils devraient devenir des habitudes de vie!

Qu’en est-il de la place accordée au moment présent dans nos vies personnelles et familiales? Cette paix intérieure, tant recherchée par tous et de plus en plus valorisée à l’atteinte d’un état de bien-être, serait-elle accessible? Et si nous commencions à nous reconnaître et nous apprécier nous-même en nous arrêtant un peu? Elle rêve en couleur, me direz-vous!

Et moi j’ai envie de vous répondre : « Ben, pas tant que ça! ». Bien sûr, la magie n’opérera pas sans une bonne dose de volonté et une certaine discipline.  Oui! Vous devez vous aussi vous mettre à l’horaire tout comme le rendez-vous chez le dentiste du petit dernier ou la brassée de linge propre qui attend depuis quelques jours au beau milieu de la place (hihihi!).  Un peu de sérieux… et si vous commenciez par 5 minutes, 5 minutes juste pour vous… 5 minutes juste pour ÊTRE…sans rien faire…

Les gens rencontrés en suivi semblent nous démontrer qu’il est ardu pour eux d’intégrer ces nouveaux comportements. En effet, l’inverse étant valorisé et semble être la résultante d’un désir de répondre à des attentes élevées afin d’être reconnus et appréciés du plus grand nombre. Lorsque les gens ont l’impression de ne pas atteindre ces objectifs, ils semblent vivre un important sentiment d’échec…

Parlant de pleine conscience, le Dr Jon Kabat-Zinn, psychiatre renommé, a développé le programme de réduction du stress basé sur la mindfulness (pleine conscience) et nous encourage à pratiquer cette méthode scientifiquement prouvée afin de guérir corps, âme et esprit!  Plusieurs gestes tout simples, s’inspirant de cette méthode, peuvent être posés au quotidien afin de prendre un peu plus contact avec nous-même, avec nos réels besoins.

Il est aussi important de prendre conscience de la portée de nos gestes, beaucoup plus que de nos paroles devant ceux qui seront à l’avant-scène dans quelques années… nos enfants!  Après avoir absorbés comme de parfaites petites éponges tout ce qu’ils nous voient mettre en pratique, ils deviennent de parfaits petits imitateurs! S’ils apprenaient de nouvelles façons d’aborder le quotidien en voyant leur entourage s’accorder du temps pour soi. Un beau pied-de-nez au sentiment de culpabilité!

Il existe plusieurs outils adaptés aux enfants en lien avec le courant de la pleine conscience. Des méditations guidées tel que celles proposée par Eline Snel et son livre audio « Calme et attentif comme une Grenouille » permettent aux enfants d’apprivoiser le moment présent en se recentrant sur la respiration. Elle a également écrit un livre pour les adolescents et les parents s’intitulant « Respirez ».

« Certains ont une résistance à la seule idée de prendre du temps pour eux-mêmes. L’éthique puritaine nous a légué un héritage de culpabilité quand nous faisons quelque chose pour nous-mêmes. Certains découvrent qu’ils ont une petite voix en eux qui leur dit que c’est égoïste ou qu’ils ne méritent pas cette sorte de temps et d’énergie. » (Jon Kabat Zin, 2012).

En se permettant d’ÊTRE dans le moment présent, à certains moments de la journée, nous faisons le plein d’énergie.  Cette énergie ne vous est-elle pas utile lorsque vous souhaitez être pleinement disponible auprès de vos enfants, tant physiquement que psychologiquement?

Bonne réflexion!

 

Références :

Kabat-Zinn, J. (2012). Au coeur de la tourmente, la pleine conscience : le manuel complet de MBSR, ou réduction du stress basée sur la mindfulness. Éditions J’ai Lu.

Nadeau, J. (2018-05-10). L’anxiété, un mal qui n’épargne pas les enfants. Journal Le Devoir : https://www.ledevoir.com/societe/527342/l-anxiete-chez-les-enfants.

Snel, E. (2013). Calme et attentif comme une grenouille. Éditions : Transcontinental.

Snel, E. (2015). Respirez. La méditation pour les parents et leurs ados. Éditions : Transcontinental.