Profil

Parcours
et diplômes

Depuis 2007, mon Baccalauréat en psychologie et ma maîtrise de qualification professionnelle en service social de l’Université de Montréal, m’ont permis d’exercer à titre de travailleuse sociale jusqu’en juin 2020.

Avec les années d’expériences et les formations, j’ai aussi pu travailler à titre de psychothérapeute.

J’exerce aujourd’hui comme intervenante psychosociale auprès des jeunes adultes.

Expériences

Bien avant mes débuts dans le domaine de l’intervention, j’ai développé un vif intérêt pour le vécu des jeunes, de leurs parents et de leur famille. Les enjeux relationnels en lien avec la santé mentale me passionnaient ! Au fil de mes diverses expériences de travail au sein du réseau de la santé et des services sociaux, j’ai pu me perfectionner dans le domaine de la santé mentale jeunesse.

Plus précisément, en ce qui a trait aux réalités suivantes :
• TDAH
• Anxiété (anxiété de performance, anxiété de séparation, anxiété sociale, anxiété généralisée, etc.)
• Trouble de l’adaptation (épuisement, adaptation suite à une séparation, maladie, deuil, etc.)
• Dépression
• Idées suicidaires
• Difficultés relationnelles (d’ordre parental, familial et social)
• Enjeux liés à la personnalité
• etc.

En tant que professionnelle dans le domaine de la santé mentale, je crois devoir m’adapter à la personne (enfant, adolescent, adulte) ou famille assise en face de moi. Je préconise donc une approche que nous pourrions qualifiée d’éclectique; il s’agit ici d’emprunter et de mettre en pratique les fondements de diverses approches utilisées en travail social et en psychothérapie afin de répondre au mieux aux besoins des gens.

Voici donc ces approches :
Approche Systémique-interactionnelle
Cette approche conçoit que les difficultés personnelles se présentent et se maintiennent en raison de l’interaction d’un individu et de son entourage. Le but de cette approche est de favoriser des changements entre la personne et cet entourage.

Approche Cognitivo-comportementale
L’aspect cognitiviste de cette approche repose sur le travail des pensées chez la personne alors que l’aspect comportemental vise à travailler la modification des comportements de l’individu. Les deux aspects servent à diminuer la douleur émotionnelle.

Approche Humaniste-Existentielle
Cette approche est fondée sur la théorie que l’être humain possède toutes les ressources en lui pour le guider vers un mieux-être. Cette approche se penche donc, non seulement sur la détresse des individus, mais sur ce qui favorise ce mieux-être. Le moment présent et les prises de conscience des difficultés de la personne sont travaillés lors des séances.

À noter que nous sommes en processus de formation continue en lien avec les différentes problématiques et approches préconisées.

Émilie Labonté, intervenante psychosociale

1919 Route Édouard-VII, Saint-Philippe, QC, J0L 2K0
Rendez-vous : 514-755-0724